AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Samedi avant midi, ou comment bien utiliser son week-end. [Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Rein Florent

avatar

Masculin
Messages : 17
Date de naissance : 06/09/1993
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 25

Feuille de Personnage
Informations Informations:
Inventaire:

MessageSujet: Samedi avant midi, ou comment bien utiliser son week-end. [Libre]   Lun 12 Nov - 17:01

- Réveille-toi, paresseux! Elle va pas se faire toute seule, cette moto!

Phascomon se réveilla en sursaut, puis fut sur pattes et prêt à partir dans la minute qui suivit. Il avait appris qu'avec les projets de Rein, il fallait se plier à l'horaire strict du jeune homme.

- Combien de temps il reste, avant qu'on aie terminé?

- Un mois, gros max. Si je trouve les pièces plus vite, trois semaines. Bien dormi?
- Ouais. Il est confortable ton oreiller!
- Je le regrette encore. Mais avec l'odeur qui colle dessus maintenant, tu peux bien le garder.

C'est dans une suite de taquinerie parfois déplacées que le duo se rendit dans le digimonde à l'aide du digivice de Rein. Le vendredi précédent, Phascomon avait eu une idée: pourquoi ne pas emmener son auto dans le digimonde, pour pouvoir conduire sans se soucier de toutes les règles de la route? Or, la situation posait deux problèmes: premièrement, sans véhicule approprié, il est difficile de parcourir un terrain vague. Deuxièmement, le digivice ne pouvait pas transporter d'objets trop grand. Cela avait été vérifié quand Phascomon avait tenté de se transporter avec le lit de son maître tout entier, pour continuer sa sieste de l'autre côté.

C'est ainsi que, pièce par pièce (ou du moins avec un sac à dos remplit de pièces diverses à chaque fois), ils avaient entrepris de monter une moto dans le digimonde. Ils avaient d'abord formé un petit abris à proximité du lac, puis ils avaient commencé à assembler le tout. Rein avait d'abord eu peur de se faire voler le fruit de son travail, mais Phascomon lui avait assuré qu'il n'y avait aucun risque, que les digimon n'étaient généralement attirés que par une chose: la nourriture. Enfin, si jamais ils perdaient une pièce ou deux, il n'aurait qu'à en racheter, dans la mesure de ses moyens. C'était les parents de Rein qui payaient après tout, même s'ils croyaient que leur fils adoptif utilisait cet argent pour se payer quelques sorties et de la nourriture.


Toujours est-il qu'ils arrivèrent à proximité du lac. Il faisait clair, et plutôt humide. Comme toujours. Il n'y avait pas beaucoup d'activité dans les environs, un digimon qui buvait à une centaine de mètres de là leva la tête pour les regarder, puis il replongea la tête dans l'eau. Aucune idée c'était un quoi, et ça ne l'intéressant pas vraiment non plus.

- Combien il existe de sortes différentes de digimon? Il me semble que chaque fois que je viens ici j'en aperçois des différents, et j'imagine que vous avez tous vos environnements respectifs.

- Ça dépend, on peut survivre partout où il y a de la nourriture.
- Mais ma question?
- C'était quoi déjà?
- Laisse tomber. Allez, on se met au travail.
- Chef oui chef! J'ai hâte à la collation!

Ils travaillèrent ainsi jusqu'en début d'après midi, en échangeant quelques mots de temps en temps, mais guère plus. Il y a un temps pour parler, et un temps pour travailler. À un moment donné, Rein releva détacha le regard de son travail. Il en avait fait assez pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamato Narah
Admin Dangereux
avatar

Féminin
Messages : 136
Date de naissance : 10/07/1993
Date d'inscription : 08/10/2012
Age : 25
Localisation : Québec

Feuille de Personnage
Informations Informations:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Samedi avant midi, ou comment bien utiliser son week-end. [Libre]   Dim 17 Fév - 17:38

Je commençais à en avoir un peu marre du Digimonde. Au départ, j'étais tout excité à l'idée de découvrir au nouveau monde, un univers où peut d'être humain avait la chance d'y mettre les pieds, mais là s'en était assez. Cela faisait déjà quelques jours que nous étions ici, Gabumon et moi et ils ne nous arrivaient que des trucs pas bien. Certes, on ne connaissait pas les précautions à respecter dans ce monde, c'était peut-être pour ça qu'ont étaient aussi malchanceux. Tout d'abord, ont s'étaient fait attaqué par un Seadramon à la plage, un grand serpent de mer qui nous en voulait énormément pour une raison que j'ignore encore. Par chance, Gabumon avait réussit à le repousser, grâce à l'aide d'une autre digisauveuse qui se trouvait dans les environs. Je ne m'étais pas trop inquiéter suite à cet événement, puisque cela devait se produire assez souvent dans cet univers. Le Seadramon avait du sentir des inconnus sur son territoire et il avait tout simplement attaqué pour repousser les envahisseurs, quoi de plus normal ? Le lendemain, à partir de la plage, nous nous étions aventurés dans l'un des endroits les plus dangereux de ce monde, je crois bien... La jungle regorgeait de digimons en tous genres et nous nous sommes faits attaqués une deuxième fois.

- Pourquoi est-ce qu'on nous attaque comme ça ? murmurai-je pour moi-même, alors que je tentai désespérement de faire rôtir un morceau de champignon sur le feu. Je ne sais pas si ça n'arrive qu'à nous, mais il y a quelque chose de bizarre derrière tout cela.

La veille, nous avions atteint les rives d'un lac, tout en espérant que ce dernier se trouvait loin de la jungle. Mon partenaire digimon avait allumé un feu pour nous deux et assis sur le sol, je tentai tant bien que de mal à faire cuire le peu de nourriture qu'on avait trouvé. Quelques jours auparavant, au plein coeur de la jungle, nous nous étions fait attaquer par un Dokugumon et ses Kunemons. Par chance, nous avions reçu l'aide d'une Renamon qui passait par là par hasard et cette dernière nous a grandement aidé à se débarrasser d'eux. Je commençais à croire que nous étions peut-être maudits ou un truc du genre, ou bien nous étions tout simplement pas chanceux. De plus, j'en avais vraiment marre de manger toute cette nourriture bonne pour un végétarien. Il n'y avait que des fruits et des champignons dans les parages. Nous avions chercher pour trouver autre chose à manger et Gabumon n'avait trouvé que des oeufs, mais impossible pour nous d'aller les chercher puisque la digimon qui les avaient pondu nous surveillaient du coin de l'oeil. Aahhh, que la mal bouffe me manquait, c'était affreux. J'aurai tout donné pour croquer dans un bon hamburger dégoulinant de graisse, des frites bien huileuses et une bonne boisson gazeuse. Mais bon... c'était impossible de trouver tous ces trucs ici, à moins de trouver de la farine, des oeufs, des patates et de la viande.

Le coeur au bord des lèvres, je pris une bouchée du champignon qui était désormais bien cuit. La texture caoutchouteuse de ce légume me répugnait, c'était vraiment atroce. Et non parlons pas du goût... ça goutâit presque la moisissure. Mais bon... je n'avais pas le choix de manger si je voulais rester vivant dans ce monde plus ou moins accueillant. Parlant de ça, où se trouvait mon partenaire digital ? Tournant la tête, je vis Gabumon penché au-dessus du lac, observant avec attention la surface de l'eau. Le pauvre s'était décidé à pêcher pour me faire plaisir, affrontant sa peur de l'eau. Si seulement il m'était possible de construire une canne à pêche, tout nos soucis seraient réglés. Je n'aimais pas voir mon digimon trembler comme une feuille ainsi, il n'avait pas à faire tout cela uniquement que pour moi. Soupirant, je me redressai après avoir terminé de manger le champignon et je m'éloignai du feu pour m'approcher du digimon.

- Gabumon, arrête ça. Je n'aime pas te voir comme ça et je sais que tu détestes l'eau. Retourne t'installer près du feu, je vais m'occuper des poissons.

Alors que le monstre digital relevait la tête pour se tourner vers son digisauveur, il remarqua un autre être humain non loin d'eux, installé sur la rive du même lac que nous. Apparemment, cette étendue d'eau était très grande.

- Yamato, regarde par là. Je crois qu'il s'agit d'un autre digisauveur. Après tout, les humains ne peuvent pas accéder à ce monde et je crois distinguer un digimon à ses côtés. Est-ce qu'on va à sa rencontre ?

Je ne savais pas vraiment si c'était une bonne idée. En observant bien, ce gars semblait être bien occupé à faire quelque chose en particulier et son digimon l'aidait à accomplir cette tâche. Je me disais qu'il n'y avait pas de soucis à y avoir et c'était bien le premier digisauveur que je rencontrais, puisque jusqu'à présent, je n'avais rencontré que des filles. Une nouvelle amitié me semblait bénéfique, étant donné que j'allais probablement avoir besoin de l'aide de mes semblables un jour ou l'autre. Indécis, je jetai un dernier regard à Gabumon, réfléchissant à cela. S'il ne nous avaient pas remarqué, peut-être allions-nous nous contenter de passer notre chemin. Mon ventre me laissa entendre un grognement négatif, préférant largement que j'aille à leur rencontre pour leur demander un peu de nourriture. Mais c'était bien à la limite de l'impolitesse, puisqu'on ne se connaissait pas du tout. Gabumon me suivait, peu importait ma décision et je décidai donc d'aller à la rencontre de ce jeune homme pour lui demander s'il n'avait pas une canne à pêche ou n'importe quel matériaux pour en fabriquer une.

_________________



.: ~ ¤ Prez' | Fiche | Carnet ¤ ~ :.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rein Florent

avatar

Masculin
Messages : 17
Date de naissance : 06/09/1993
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 25

Feuille de Personnage
Informations Informations:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Samedi avant midi, ou comment bien utiliser son week-end. [Libre]   Lun 18 Fév - 11:08

Rein était plutôt satisfait de leur progrès, mais pas question de le montrer: Phask en profiterait pour dire qu'il avait bien mérité de passer le reste de la journée à se prélasser sur la berge, ou simplement à dormir. Autant le koala diabolique avait hâte d'essayer leur moto et de la voir achevée, autant son naturel paresseux prenait le dessus sur cette envie après une heure de travail.

Le jeune homme laissa donc son compagnon s'éloigner alors qu'il sortait de son sac le lunch qu'ils avaient emmenés. Quelques sandwich, avec du jus et des crudités. Enfin, Phask allait manger les trois quarts des sandwich (toujours ceux avec le plus de viande, en plus!) et lui laisser le reste, alors il en avait fait quelques uns de surplus.

Il avait à peine terminé d'installer le tout qu'un cri d'excitation de la part de son digimon l'alertait, le forçant presque à s'éloigner de son lunch. Mais la dernière fois qu'il l'avait fait, une petite merde rosâtre était venue voler leur nourriture, et il avait dû endurer les plaintes incessantes de Phask jusqu'à ce qu'il décide enfin de rentrer… pour le nourrir. Cette fois, Rein fourra tout simplement le tout dans son sac et posa le pied sur la ganse avant de se retourner… pour voir un autre digisauveur approcher, avec son compagnon!

Le sentiment que ressentit Rein à ce moment est plutôt difficile à décrire, oscillant entre la curiosité, l'exaspération, et le découragement à l'idée de rencontrer quelqu'un d'aussi complètement ridicule comme ce gars… C'était quoi son nom? Dai…? Ouais, il se souvenait de son monstre rouge qui criait Dai Dai pour le réveiller, tant son maître lui faisait honte. Jusqu'à maintenant, aucun de ses confrères qu'il avait rencontré n'avait vraiment répondu à ses attentes… En même temps, c'était la première fois qu'il en rencontrait un dans ce monde, alors pourquoi ne pas lui donner une chance?

Immobilisant toujours fermement son sac sur le sol (pas question qu'on y touche, hein?), Rein regarda les nouveaux venus arriver. Un jeune homme assez grand, et qui avait l'air un peu plus vieux que les autres qu'il avait rencontré. Déjà mieux, quoi. Et son compagnon… Pas trop mal, il se rapprochait de la taille du sien, alors il devait avoir une certaine puissance. Peut-être pourraient-ils parier un peu de nourriture sur un duel? Phask avait vraiment besoin de se défouler, maintenant qu'il avait fait fuir tous les chats du quartier…

- Ouais, on a de la visite. Tu les invite à venir s'asseoir avec nous, Phask?


Pas de réponse, il était déjà en train de courir dans leur direction pour les observer de plus près. Dire que quelques minutes auparavant il feignait d'être complètement épuisé pour pouvoir enfin prendre une pause.

- Bonjour vous! Ouah, il a l'air fatigué, l'humain! Bon, venez, venez. C'est l'heure de la pause, alors on va pouvoir discuter!


Et il était reparti en sens inverse, sans même s'être présenté. Il était vraiment nul en matière de présentation. D'un autre côté, son maître n'était pas mieux. Même assis, il tenait sa prise sur son sac, hésitant à sortir sa nourriture, ou pas. Après tout, la politesse l'obligerait alors à en offrir un peu…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamato Narah
Admin Dangereux
avatar

Féminin
Messages : 136
Date de naissance : 10/07/1993
Date d'inscription : 08/10/2012
Age : 25
Localisation : Québec

Feuille de Personnage
Informations Informations:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Samedi avant midi, ou comment bien utiliser son week-end. [Libre]   Dim 24 Fév - 12:28

Cela me surprenait en y repensant bien. Je n'avais pas l'habitude d'aller vers les gens, puisque j'étais quelqu'un d'assez indépendant, mais cette fois-ci, c'était différent. Je devais m'habituer à prendre l'initiative de temps en temps si je voulais bien me lier d'amitié avec d'autres digisauveurs. Avec tout ce que j'avais vu jusqu'à présent, j'avais pris conscience que les liens entre digisauveurs devaient êtres puissants si on voulait avoir une chance de gagner face à la guerre qui approchait. Pour ma part, je m'en fichais un peu, puisque je n'avais pas l'intention d'y participer. Mais bon, je ne refuserai jamais une nouvelle amitié. Plus on est de fou, plus on rit, non ? En plus, c'était l'idée de Gabumon, pas la mienne. Mon partenaire digital avait souvent raison, donc je préférais le suivre dans tout ce qu'il faisait. Lorsque c'était lui qui me suivait, ils nous arrivaient souvent des problèmes et c'était mon digimon qui me sortait de là, la plupart du temps. Il avait été envoyé pour me protéger face aux méchants digimons et je trouvais qu'il remplissait bien sa part du marché. En plus, il ne se montrait jamais fatigué et je me demandais bien comment il faisait...

Le digimon de l'autre dresseur vint alors nous accuellir. Je n'avais encore jamais vu un tel digimon et il devait sans doute s'agir d'un espèce de koala. Le mien ressemblait plus à un chien et je trouvais ça amusant de voir que certains digimons ressemblaient à des animaux, mais pas trop. Le nouveau venu nous salua et nous invita à venir s'asseoir avec eux. Il semblait très excité à l'idée de voir des gens et cela m'amusait un peu. Je suivis donc la créature, suivit par mon digimon et nous prirent place près d'eux. Je n'avais pas l'intention de rester longtemps, cela n'allait être qu'une bref rencontre, à moins que le jeune homme tenait à ce qu'on reste plus longtemps. Ce dernier semblait être du même âge que moi, voir même plus vieux de quelques années. Je n'avais pas encore rencontré de digisauveur ayant mon âge jusqu'à présent, ils avaient tous été plus jeunes que moi de deux ans ou plus. Avant de lui adresser la parole, je vis que celui-ci tenait fermement un sac dans l'une de ses mains. J'ignorais ce qu'il y avait à l'intérieur, mais je n'avais pas du tout l'intention de le voler, si c'était pour cela qu'il avait peur.

- Merci de nous accueillir ainsi, alors qu'on ne se connait pas. Ne vous inquiétez pas, nous n'allons pas rester longtemps. Je m'appelle Yamato et voici mon partenaire, Gabumon. Nous étions venu vous demander si vous n'aviez pas une canne à pêche ou quelque chose qui permettrait d'en fabriquer une. On aurait aimé pouvoir attraper quelques poissons, car je commence à en avoir marre de manger que des fruits et des champignons. Bien sur, si je vais pêcher, je peux vous offrir quelques poissons si vous en voulez.

Je savais pas trop s'il avait les matériaux pour construire ça, mais sinon ils nous étaient toujours possible d'aller couper une branche non loin d'ici. Il ne nous resterait qu'à trouver un fil et la canne à pêche serait utilisable. Je jetai ensuite un coup d'oeil autour de moi et comme je l'avais vu de loin, le jeune homme et son digimon était en train de construire quelque chose, mais je ne savais pas quoi exactement. Les pièces venaient bien de notre monde, ça j'en était persuadé. Peut-être allait-il me dire ce qu'ils comptaient faire de tout cela au fur et à mesure de notre conversation. Peut-être aussi que j'allais lui demander un peu plus tard. Curieux, je sortis alors mon digivice de ma poche pour avoir quelques informations sur l'autre digimon ressemblant à un koala. ll était de type virus et c'était son stade disciple, mais ça je m'en doutais.

- Phascomon, dis-je, tout en rangeant mon bidule métallique. C'est la première fois que je vois ce digimon. Heureux de vous connaître tout les deux.

Spoiler:
 

_________________



.: ~ ¤ Prez' | Fiche | Carnet ¤ ~ :.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Samedi avant midi, ou comment bien utiliser son week-end. [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Samedi avant midi, ou comment bien utiliser son week-end. [Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment bien se présenter
» Comment bien appliqués ces lavis ?
» Un samedi après-midi qui s'annonçait des plus ennuyeux ? Peut-être pas... | ft. Loïse A. Langel & Perle Duval [TERMINE]
» Big Bang Theory
» Héros elfes: comment les utiliser

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Digimon Powa :: ~ .: Le Digimonde :. ~ :: Lac-
Sauter vers: