AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Carnet d'Abe Akinobu

Aller en bas 
AuteurMessage
Abe Akinobu

avatar

Masculin
Messages : 35
Date de naissance : 01/03/1997
Date d'inscription : 28/10/2012
Age : 21

Feuille de Personnage
Informations Informations:
Inventaire:

MessageSujet: Carnet d'Abe Akinobu   Dim 28 Oct - 19:09

Digimon :
Léormon

Âge :
16

Symbole :
Espoir

Alignement :
Bon

Amour :
L'amour ? Connais pas.

Connaissances :
Personne

Amis :
Son fidèle ami Léormon

Ennemis :
Si on ne compte pas les quelques 100 personnes qu'il a humilié, je crois qu'il n'y a personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abe Akinobu

avatar

Masculin
Messages : 35
Date de naissance : 01/03/1997
Date d'inscription : 28/10/2012
Age : 21

Feuille de Personnage
Informations Informations:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Carnet d'Abe Akinobu   Sam 3 Nov - 12:06

La découverte du Digivice


C'était un beau jour ensoleillé. Les enfants s'amusaient dehors et les jeunes voisins d'Akinobu étaient en plein dans une partie de foot. Ils criaient et faisaient un vacarme assourdissant. Aki ne les aimaient pas. En faite il n'aimait pas plus que ça les enfants. Au lieu de sortir voir des gens, Aki était plutôt endormit aujourd'hui. Sa mère était partit travaillé alors que lui était dans une belle période de vacance. Il s'était levé tard ce jour là. Il y avait encore son déjeuner sur la table et son lit n'était toujours pas fait. Il était maintenant en train de s'habiller quand on sonna à la porte.

"Il faut toujours que quelqu'un vienne me déranger. On ne peut pas me laisser tranquille !" grogna t'il.

Il n'y avait pas intérêt à ce que se soit un colis pour sa mère qui était rempli de babiole inutile. Ils arrivaient à remonter la pente ces temps-ci. Toujours avec ses anciennes habitudes luxueuses, elle adorait s'acheter des choses qui serviront une fois, qui ont l'air très pratique mais qui sont au final ranger au placard.

Enfin, il alla ouvrir. Il y avait un gros carton qui paraissait plutôt lourd.

"C'est pas vrai. Elle l'a fait. Elle en a racheté !"

Puis il alla déposer ça sur la table de la cuisine. Il ouvrit le gros paquet pour être sûr du contenu. Mais en découpant les bouts de scotch, il vit que le colis était adressé à son nom et non à celui de sa mère.

"Mais je n'ai rien commandé moi ! C'est quoi ça !"

Il voulait maintenant absolument voir ce qui avait à l'intérieur. Il y avait des tonnes de choses. Des vêtements mais également des mangas, des jeux-vidéo et pleins de choses qu'adorent Aki. Au fond, il y avait une lettre. Mais qui cela pouvait bien être. Il commença à la lire. Il n'arriva pas à reconnaître l'écriture malgré qu'elle lui semblait familière.

"J'espère que tu vas bien Akinobu. Je ne peux pas te parler directement mais sâche que j'en aurais extrêment envie. Tu dois être un grand garçon maintenant. J'espère que ta mère vas bien aussi. Mais n'ai aucune inquiétude, je vais bientôt arranger tous vos problèmes d'argent. Et j'essayerais de faire de mon mieux pour les autres problèmes. J'espère qu'un jour tu me pardonneras. Je ne peux pas t'écrire une longue lettre car je ne suis pas très doué pour cela et que je n'ai que peu de temps mais nous nous reverrons bientôt. Je suis désolé pour ceux que je t'ai fais Aki...

Papa"

Aki était abasourdit. En voyant le colis, il pensait à une admiratrice secrète qui était particulièrement folle de lui pour lui avoir acheté tous ça, mais non. Il s'agissait de son père qui les avaient lâchement abandonné. Que voulait-il ? Aki resta quelques minutes avec cette lettre dans les mains. Le bruit que produisait les enfants semblaient ne pas l'atteindre. Comme si le temps s'était arrêté. Après un long moment, il retourna vers son lit. Il s'écrasa dessus comme un homme qui n'avait plus aucune énergie. Soudain il vit sa fenêtre ouverte. Il était pourtant sûr de l'avoir fermer pour ne pas entendre le bruit que faisait les gamins. Puis il se releva et il trouva juste à côté de lui un petit objet métallique. Il l'examina quelques secondes. Son père. Forcément, il lui avait amené un autre objet mais il était même rentrer dans sa chambre ! Non ça ne peut pas être lui. Il ne prendrait pas le risque de me revoir alors que je l'aurais charcuté. Il redescendit dans la cuisine et remonta le colis dans sa chambre. Il ferma la fenêtre et sa porte. Il rangea le tout sous son bureau et pris le petit objet métallique pour le rajouter à son colis. Mais ce dernier se mit à s'illuminer. Le petit écran faisait jaillir une lumière blanche qui fit fermer les yeux à Aki. Quand il se réveilla, il était dans la forêt du Digimonde, près d'un lac.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Carnet d'Abe Akinobu
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Carnet de Chasse
» Carnet d'un espion malade | Luigi di Paliano
» Carnet d'une ombre.
» Vous avez déjà vu un carnet qui mord ?
» Carnet d'adresse de noël

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Digimon Powa :: ~ .: Zone Personnelle :. ~ :: Carnets des Digisauveurs-
Sauter vers: