AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Des rencontres inattendues... [Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Shyvaana
Gorgeous Evil Angel
avatar

Féminin
Messages : 45
Date de naissance : 17/05/1994
Date d'inscription : 13/11/2012
Age : 24
Localisation : quelque part

Feuille de Personnage
Informations Informations:
Inventaire:
MessageSujet: Des rencontres inattendues... [Libre]   Ven 15 Fév - 11:13

Des rencontres inattendues...

C'était une journe normal, un jour comme tous les autres, du moins, c'était ce que croyait renamon, ce matin : Les humains se promenaient dans les rues et les parcs, faisant les magasins, s'amusant entre amis ou simplement, faisant des sorties de famille comme n'importe quel week-end. Malgré le fait que l'automne avait bien pénétré dans la ville, apportant avec lui des températures douces mais plutôt fraîches -voire froides- pour les humains, il faisait "beau" et le soleil brillait des mille feux. Seulement quelques rares nuages tachaient le voile céleste qui la séparait du monde dans lequel elle était née.

Shyvaana était déguisée, de la tête aux pieds, portant des guêtres larges au niveaux des pattes pour les cacher, une cape avec une capuche et un masque sur le museau. Elle venait de rendre visite à babamon, qui n'était restée que quelques secondes avant d'aller se jeter sur un jijimon qui était venu "la voir" pour s'excuser d'avoir été absent aussi longtemps. Mine de rien, le jijimon s'était pointé à ses risques et périls parce que la vieille digimon n'avait pas manqué de lui casser son balais sur le crâne. Résultat? Renamon avait du s'en aller, étant donné que la situation dérapait trop et elle ne voulait pas s’immiscer dans leurs affaires.

Alors qu'elle se promenait par la rue, ignorant les quelques humains qui lui prêtaient attention, elle marchait sans vraiment savoir où aller ni que faire. Elle errait et elle n'avait pas vraiment envie d'aller voler de la nourriture, elle avait un peu marre de devoir utiliser ses pouvoirs pour voler et pour fuir. Elle s’arrêta alors, soupirant avant de lever son regard verdoyant et profond vers le ciel. Même si les humains ne le sentaient pas, elle oui : la pluie approchait à grands pas et sûrement, en fin de journée, ils pleuvraient des cordes.

La jeune renamon s'arrêta en plein milieu de son trottoir, regardant le ciel. Elle commençait à avoir marre de porter son masque chirurgical, en plus, si elle enfonçait bien sa capuche, elle pouvait passer inaperçue. Alors, au moment même qu'elle le retira et le balança dans la poubelle la plus proche, un petit enfant humain lui rentra dedans pour ensuite tomber sur ses propres fesses. Les larmes aux yeux, l'enfant de cinq ou six ans ne manqua de se mettre à pleurer et beugler comme un damné. Cependant, lorsque la jeune digimon le regarda et qu'il croisa son regard, il se calma peu à peu, observant Shyvaana. Cette dernière lui tendit une main pour l'aider à se relever parce que c'était la moindre des choses. Même si elle appréhendait un peu les humains, ce n'était pas la faute du gamin.

Curieux et intrigué, l'enfant la détaillait or, étant de petite taille, il voyait son visage sous sa capuche. Les passants les dévisageaient. Certains pensaient qu'elle l'avait frappé, d'autres qu'elle faisait partie de sa famille et que l'enfant l'avait suivie pour ensuite tomber devant elle, se faisant mal, etc. Tout le genre de conneries qui peuvent passer par la tête d'un humain ignare et qui n'a assisté qu'à la moitié de la scène.


_ Popa... Moman pu là... fit l'enfant, regardant la digimon renard avec ses petits yeux humides et les joues rosies par les pleurs. Il serra fortement la main de son aînée, afin de se montrer un peu insistant parce qu'il ne savait pas trop comment demander de l'aide.

Cet enfant avait pleuré avant même s'être cogné avec la renamon. Il s'était perdu et personne n'avait prit la peine de l'aider ou de faire quoi que ce soit pour qu'il trouve ses parents. Les passants l'avaient tout simplement ignoré, préférant retourner à leurs propres occupations et loisirs afin de ne pas perdre une seule seconde de leur temps. Certes, ce n'était pas vraiment quelque chose à quoi Shyvaana était habituée. Les humains la laissaient tranquille et elle les laissait tranquilles, chacun de son côté. Cependant, elle se devait d'aider ce môme, à risque qu'il se remette à brailler et il lui casse les oreilles.


_ Viens, on va chercher tes parents. Tu les a vus où, la dernière fois ? Lui demanda Shyvaana, tirant doucement de lui, entamant la marche. L'enfant ne savait pas trop comment le dire alors, il imita le dernier geste qu'il vit faire à sa mère avant de partir. Il fit comme s'il buvait d'une tasse imaginaire avant de manger quelque chose, de la même façon, désignant un restaurant. Ils ne doivent pas être bien loin, alors. Ajouta-t-elle, le regardant du coin de l’œil avant de le porter sur ses épaules. De cette façon, il pourrait voir ses parents d'où il était et eux, à lui.

Après quelques minutes de recherche par les restaurants et bars les plus proches, les parents aperçurent l'enfant et vinrent le récupérer auprès de la digimon. Ses humains étaient différents de ceux qu'elle avait rencontré jusqu'à présent or ils l'avaient remerciée, s'inclinant et tout, devant elle, comme les nippons avaient l'habitude de faire. L'enfant lui fit un grand sourire et un signe de main, lorsque ses parents décidèrent de s'en aller.

_ Moman, Popa. On jouera avec la fille un autre jour ? Leur demanda l'enfant, avant de regarder renamon par dessus son épaule.

Cependant, elle avait disparu. Elle s'en était allée, s'engageant dans les ruelles sombres où les humains n'allaient pas et où elle était sure de ne pas tomber sur un digimon agressif plus fort qu'elle. Shyvaana n'aimait pas vraiment les petites scènes heureuses de rencontre, c'était comme regarder un couple se bécoter, ça la mettait mal à l'aise. Elle voulait juste du calme, maintenant alors, pensant qu'il n'y avait plus personne pour la déranger, elle retira sa capuche, gardant son sérieux et son calme légendaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irvine Mc Cormaic

avatar

Féminin
Messages : 9
Date de naissance : 21/12/1988
Date d'inscription : 22/02/2013
Age : 30

Feuille de Personnage
Informations Informations:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Des rencontres inattendues... [Libre]   Sam 16 Mar - 21:40

    Rues et ruelles Partenaire :: Pagumon
Des rencontres inattendues...

"Laisse-moi m'en assurer encore une fois ! Tu comptes vraiment passer la journée dehors ? Kihihi ! Si je ne te connaissais pas si bien je pourrais prendre ça pour un acte d'émancipation !"
Ignorant les piques railleuses de son compagnon, Irvine attrapa la veste qui pendait sur un crochet de l'entrée et l'enfila mécaniquement. Le vêtement n'avait pas quitté son porte manteau depuis plusieurs jours ; depuis le jour où son possesseur était revenu de cet endroit étrange et mystérieux que la boule de poils s'entêtait à appeler le Digimonde. L'air maussade, le jeune homme rajusta son col en lançant un regard au Pagumon ricanant depuis le bord de buffet en vieux chêne sur lequel il venait de sauter.

"J'ai besoin d'me changer les idées..." grogna le rouquin. "Tu peux rester, si tu veux."
Comme il s'y attendait, la créature refusa, avançant comme à son habitude qu'elle avait pour mission de le protéger.
"Et comment faire, je te prie, si tu me laisse en arrière ?" ajouta le Digimon.
Un soupir résigné répondit au sourire victorieux du Pagumon. Irvine se détourna pour fouiller la penderie du hall et en retirer un vieux sac à dos qu'il déposa près de son préposé garde du corps.
"Entre là-dedans." ordonna-t-il. "J'tiens pas à me faire repérer. Je veux juste prendre l'air."
Mais une fois encore, le petit monstre secoua le museau.
"Tu plaisante j'espère ? Je veux pouvoir garder un œil sur toi !"

Le jeune homme grogna, mais il savait maintenant qu'il était inutile de discuter avec son compagnon quand celui-ci savait clairement ce qu'il voulait. Haussant les épaules avec agacement, il se détourna, soucieux de quitter la demeure familiale au plus vite. Cette envie lui avait pris comme ça, brusquement, après qu'il soit resté enfermé cinq jours dans cette immense maison. D'un seul coup, le garçon s'était sentit suffoquer, oppressé entre ces murs qu'il croisait encore et toujours, jours après jours. Il n'en pouvait plus, il avait besoin de respirer. Le souvenir irréel de ce monde où le Pagumon l'avait entraîné était resté immuable, gravé dans sa rétine, se superposant à son propre monde. Toutes les nuits, Irvine se réveillait en sueur, habité par l’irrésistible envie d'y retourner là, tout de suite ! Mais il s'en était toujours détourné, s'enveloppant dans ses draps, se répétant silencieusement que tout cela n'était qu'un rêve, qu'il n'avait jamais quitté sa chambre ce jour-là, que la boule de poils n'était qu'un petit lutin démoniaque venu à lui pour lui faire du tort. Pourtant, quand il se levait chaque matin, la seule vision du Pagumon chassait toutes pensées néfastes ; il ne pouvait se persuader pleinement que la créature lui voulait du mal. Lorsqu'ils avaient plongé dans cet univers parallèle, son compagnon l'avait effectivement protégé à sa manière, lui indiquant les plantes comestibles, les lieux les plus sûrs, les territoires des monstres les plus dangereux qu'il fallait éviter. Toutes ces bêtes terrifiantes qu'ils avaient croisé étaient-elles réelles elles aussi ? La boule de poils lui mentait-elle lorsqu'elle affirmait que certains d'entre eux se rendaient même ici, dans son propre monde ?

Voulant soudain échapper à toutes ces questions écrasantes, le jeune homme s'engouffra par l'embrasure, inspira la fraicheur de l'extérieur, puis claqua la porte derrière lui. Le Pagumon avait tout juste eu le temps de le suivre, sautant et rebondissant à ses côtés. Irvine grimaça à la vue de cette petite chose qui lui apporterait sans nul doute des regards curieux, mais plus encore à celle des longues oreilles duveteuses de son compagnon qui traînaient ainsi sur le sol goudronné. Il s'accroupit près de lui, le ramassa doucement pour venir le loger sous son bras avant de reprendre sa route. Le Digimon ne dit rien, mais lui lança un regard espiègle que le garçon tâcha de ne pas croiser. Tout ce dont il avait besoin, c'était d'une bonne bagarre. Et il savait précisément où trouver son bonheur ; certaines ruelles de la ville regorgeaient de gangs ou de petits groupes de jeunes révoltés qui se prenaient pour des loubards.

Après une bonne demi-heure de marche, loin du quartier bourgeois dans lequel sa mère les avait installés, le rouquin s'engagea dans l'un de ces fameux coupe-gorges, ralentissant l'allure pour se concentrer sur ses sens ; si un groupe lui tombait dessus, il voulait être le premier à réagir. Son bonnet enfoncé sur son crâne, le regard bas et menaçant, Irvine ne remarqua pas la soudaine agitation du Pagumon qui s'était pourtant tenu tranquille jusqu'à cet instant. Son museau félin s'était mis à humer l'air ambiant avec insistance, jusqu'à ce qu'un sourire aguicheur vienne étirer son visage rond.
"Par ici, Irvine." chuchota-t-il en désignant une ruelle adjacente de l'une de ses oreilles. "Je suis sûr que tu trouveras ton bonheur."

Le garçon fronça les sourcils en s'engageant dans la zone que son compagnon lui avait indiqué. Il y avait effectivement quelqu'un. C'était une personne mince et élancée, protégée par un capuchon qui ne laissait rien entrevoir de son corps ou de son visage. Un léger sourire apparut enfin sur le visage du rouquin. Une personne isolée, il n'aurait pas pu rêver mieux. Elle lui tournait le dos. Peut-être était-ce une femme ? En temps normal, Irvine n'avait que peu d'intérêt pour le soi-disant respect de la gente féminine ; homme ou femme, il n'y avait pas de réelle différence à ses yeux. Ce point de vue ne lui fut cependant d'aucune utilité quand la silhouette retira soudainement sa capuche. Des oreilles droites, une fourrure dorée, nul besoin de la voir de face pour comprendre que la créature n'était pas humaine.
Le jeune homme stoppa son mouvement pour afficher cette fois une expression tétanisée. Il se reprit bien vite pour s'entourer d'une attitude méfiante. Cette chose était-elle... un Digimon ? Mais alors qu'il s’apprêtait à faire un pas en arrière pour ne pas attirer l'attention de sa cible, la voix criarde et amusé du Pagumon retentit :
"Renamon ! Kihihi ! Ça fait bien longtemps que je n'en avais pas vu !"
Enfonçant ses doigts dans la fourrure chaude de son compagnon, Irvine poussa un faible juron avant de se redresser, impérieux, jaugeant la dénommée Renamon de haut en bas, gardant ses distances, prêt à sortir les poings au moindre signe agressif. Si du moins la créature lui en laissait le temps...


    [hrp :: Vraiment désolée pour le retard de cette réponse, j'ai mésestimé ce qu'il me restait à faire avant de pouvoir me remettre au rp éè"]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shyvaana
Gorgeous Evil Angel
avatar

Féminin
Messages : 45
Date de naissance : 17/05/1994
Date d'inscription : 13/11/2012
Age : 24
Localisation : quelque part

Feuille de Personnage
Informations Informations:
Inventaire:
MessageSujet: Re: Des rencontres inattendues... [Libre]   Lun 1 Avr - 9:16

Des rencontres inattendues...

Alors que la jeune renamon pensait être enfin tranquille, elle sentit une présence, ou plutôt, deux. Ce ne furent que quelques secondes avant d'entendre la voix d'un de ses confrères digitales qui semblait vouloir attirer rapidement l'attention de la renarde à la cape.

_ Renamon ! Kihihi ! Ça fait bien longtemps que je n'en avais pas vu ! Fit le digimon bleuté.

En se retournant afin de jauger le danger de la situation, Shyvaana aperçut un pagumon accompagné d'un humain un peu plus grand qu'elle qui la dévisageait -ou du moins, l'analysait- déjà sans aucune gêne. Pour l'instant, malgré que le rouquin semblait rester aux aguets, au cas où la renamon faisait un pas de travers, ils ne semblaient pas aussi dangereux qu'ils en avaient l'air, selon elle.


_ Un pagumon. Les individus dans ton genre sont rares dans le monde réel... Commenta-t-elle, rompant son silence. Elle ne perdait ni son calme ni son sérieux, fermant un bref instant ses paupières. ...Surtout accompagné d'un humain. Ajouta-t-elle, les regardant à tour de rôles avant de laisser ses prunelles verdoyantes -aux éclats bleutés- posées sur le rouquin.

Quelques secondes auparavant, elle était trop occupée à réfléchir, profitant du calme que les ruelles peu côtoyées lui offraient comme pour tenter d'identifier les individus qui venaient d'entrer dans son périmètre.


_ Que me vaut votre visite, inconnus ? Termina-t-elle, retirant complètement sa cape.

Ainsi, la renamon dévoilait ses attributs féminins, qu'elle cachait aussi souvent à l'aide de ce morceau de tissu grisâtre. En tout cas, bien qu'on pouvait la confondre avec n'importe quel autre renamon, en temps normal et sans aucun déguisement, sa poitrine était sans doutes l'un des signes les plus distinctifs chez elle : Shyvaana en avait plus qu'une renamon normale.


Spoiler:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des rencontres inattendues... [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des rencontres inattendues... [Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» Quel accueil de la part des oiseaux! (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Digimon Powa :: ~ .: Le Monde Réel :. ~ :: Rues et Ruelles-
Sauter vers: